MIGUEL ANGEL PERERA

 Le bilan du maestro en 2008 a été conséquent : 82 paséos dont 23 en plaza de première catégorie et 154 oreilles.

 

Apodéré par Fernando CEPEDA il a connu de nombreux triomphes mais a payé le tribut du sang le 3 octobre à Madrid.

 

Mais sa volonté, sa détermination ont été plus fortes que la douleur.

 

Une semaine après la cornada il reprenait les trastos, le chemin du campo et des tientas et retrouvait progressivement sa pleine forme. Aux Amériques, il toréa les premiers toros du retour. Le 25 janvier il confirma son doctorat à la monumental de Mexico et y revint le 5 février. Et ce fut le retour en Espagne où il retourna au toréo avec sa même verguenze, son même poder.

 

Il marquera certainement de sa présence cette temporada 2009 et on peut être certain qu’Arles sera pour lui une étape importante.

 

Suerte Miguel !

 

Jean-Claude DUFAU (2009)