VICTORINO MARTIN

La temporada 2008 du « sorcier de Galapagar » a été d’un très haut niveau. Il y eut des toros remarquables :

 

« Gallareto » n° 136 et « Melonito » n° 121 lidiés à Séville en 4eme et 5eme position.

« Planetario » sorti en 3eme position à Bilbao.

« Platafina » n° 89 le 5eme bicho de la Victorinado de la féria d’automne à Madrid.

« Mostrenco » n° 58 sorti en première position à Cordoue.

 

Et n’oublions pas « Bondadoso » n° 197 le 6eme de la corrida de Beaucaire et « Veredero » n°3 de la corrida concours d’Arles.

 

Les Victorino père et fils ont atteint les sommets. On souhaite bien sûr qu’il en soit de même pour cette temporada 2009 au cours de laquelle le 23 avril « Morante » et « El Cid » affronteront en mano à mano un encierro de Don Victorino à Madrid.

 

La caste authentique, la réelle bravoure s’est souvent manifestée comme à Arles ou « Veredero » lidié par Luis Francisco Espla prit 4 piques et permit au maestro de couper 1 oreille.

 

Indiscutablement la devise bleue et rouge est attendue avec impatience dans notre amphithéâtre.

 

Jean-Claude DUFAU (2009)